Comment contacter la chaîne W9 ? Numéro de Téléphone et Mail

W9 est une chaîne de télévision généraliste française qui a vu le jour en 2005. Elle fait partie du groupe M6 et son siège social se situe à Neuilly-sur-Seine (92). En 2013, W9 était la 8e chaîne la plus regardée de France (son record d’audience étant le match de quart de finale France / Allemagne lors de la coupe du monde féminine 2015 : 4 millions de téléspectateurs). Son nom est l’inversion de M6, la société mère.

bannière

Comme joindre le service client de W9 par téléphone ?

Vous pouvez contacter le service consommateur de la chaîne en composant le : 01 41 92 66 66 (prix d’un appel local). Pour information, il s’agit du contact téléphonique du service client M6 qui transfèrera votre appel vers W9. Ce service gère aussi les demandes concernant la chaîne 6ter.

Comment joindre le service client de W9 par Internet ?

Vous avez la possibilité de joindre le service relations téléspectateurs sur le web en vous rendant sur http://www.w9.fr/w9-et-vous/ où vous trouverez les réponses aux questions les plus fréquentes (via une FAQ).

Vous pouvez aussi remplir le formulaire de contact présent sur le site web de M6 (qui centralise les demandes) via ce lien : http://www.m6.fr/m6-et-vous/contact-service-telespectateurs.html.

La chaîne W9 dispose également d’un compte Twitter https://twitter.com/W9?ref_src=twsrc%5Etfw où vous pouvez envoyer des tweets ou des messages privés au community manager.

Pour les recrutements, vous devez passer par le site des ressources humaines du groupe M6 : https://www.recrutement.groupem6.fr/accueil.aspx?LCID=1036. Les potentiels investisseurs, quant à eux, devront envoyer un mail au responsable des relations investissements via son adresse : eric.ghestemme@m6.fr afin d’avoir plus d’informations sur une potentielle collaboration commerciale.

pub

Comment joindre le service client de W9 par courrier ?

Vous pouvez écrire au siège social de la chaîne :

W9 PRODUCTIONS

Service clientèle

89, avenue Charles De Gaulle

92200 Neuilly-sur-Seine

Attention ! Pour toute demande ou litige important, il vaut mieux envoyer le courrier en recommandé avec accusé de réception afin de s’assurer de sa traçabilité.

Donnez une NOTE à cet article (sur 5) :
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ajouter votre message

Merci de ne pas mentionner votre nom de famille ou tout autre information personnelle comme par exemple votre adresse postale ou e-mail ou encore votre numéro de téléphone, vous devez prendre conscicence que votre message sera visible de tous. Cet espace vous permet de publier un message sur cette page et en aucun cas de contacter un organisme en particulier.

(3 commentaires)

  1. Anonyme

    Ca sera la 7ème demi finale pour l’OM, pas la 6eme. A jamais les plus grands.

  2. Denise

    J’apprécie beaucoup l’ émission « enquêtes criminelles » mais je regrette que la musique de fonds soit souvent trop forte et nuise à la compréhension des paroles des présentateurs ou intervenants dans les diverses enquêtes. Le réalisateur devrait penser aux difficultés des personnes d’un âge qui sont sensibles et dont les oreilles éprouvent des difficultés à entendre les paroles lorsqu’il y a superposition de sons. Diminuer l’intensité de la musique ne nuirait pas à l’émission, au contraire et serait sans doute très appréciée par la plupart des téléspectateurs. .

  3. Michèle

    Message adressé à Mme Renoux

    Bonjour Madame,
    Comment choisissez-vous les sujets de votre émission « enquêtes criminelles ».
    Ma question, parce que en 1955 dans la grande région de Coutances département de la Manche un homme a été accusé à tort d’avoir tué et découpé en morceaux, une femme. Rien que ça ! Il a été inculpé, puis relâché. Le problème c’est que personne n’a eu le fin mot de l’histoire. Cet homme a été mon compagnon pendant 43 ans et il est mort en 2014 sans avoir eu d’ excuse de la part de tous ses accusateurs et plus particulièrement du journal « détective » qui avait publié la photo de mon compagnon en pleine page. Pour ma part j’ai fait sa connaissance qu’en 1971, donc bien après et je peux vous dire que je n’ai jamais douté de son innocence.
    Vous trouverez de plus amples informations dans l’édition du journal « Détective » paru le 24 mai 1963 sous le n° 882.
    Si un jour le véritable nom du sauvage, qui a massacré Mme Hébert, était divulgué, (la gendarmerie doit le connaitre), ce serait tout à l’honneur de la justice. Je n’ai rien a y gagné et ne cherche rien, surtout pas la publicité. je vous écris uniquement parce que je suis malheureuse de savoir qu’il a encore des gens à Périers qui pensent qu’il n’y avait pas de fumée sans feu, sauf ceux qui le connaissaient bien et qui appréciaient, sa gentillesse, sa loyauté et son courage, car il en faut dans des moments pareils.
    Peut-être qu’une émission comme la votre pourrait enfin révéler la vérité. Merci de m’avoir pris la peine de me lire.
    Bien cordialement,
    Michèle
    michele.succoja@orange.fr